Pédicurie et suivi oncologique

Pédicurie lors du suivi oncologique

Idéalement, il est souhaitable de consulter votre pédicure médicale – nouvellement appelée pédicure spécialisée – avant le commencement du traitement de chimiothérapie,  afin diminuer les traumatismes des ongles et des pieds suites aux traitements. 

Sachez toutefois qu’il n’est jamais trop tard pour prendre rendez-vous avec la pédicure, pendant le traitement ou même après.  Elle rebondira et prodiguera les soins les plus adaptés à la situation du moment. 

Certaines molécules rentrant dans le traitement de chimiothérapie (les taxanes dont le Taxol, Taxotère)  ou d’hormonothérapie, participent à la destruction partielle des bonnes cellules de la matrice qui donne naissance à l’ongle, ce qui l’affaibli. 

De ce fait,  le lit de l’ongle et la lame unguéale formée par des fibres de kératines sont fragilisés. 

Les ongles peuvent se fissurer, se décoller (onycholyse), être plus cassants, changer de couleur. Certaines personnes peuvent même souffrir de paronychie, c’est une infection des sillons, des replis de peau autour de l’ongle.  

Votre pédicure apportera une présence tout particulier au confort et à l’esthétique de vos pieds et des ongles. Tout d’abord en utilisant des instruments les plus adaptés aux soins prodigués, une coupe respectueuse et non invasive.  Eviter de trop poncer les ongles avec la fraise, afin de ne pas fragiliser encore plus les ongles. Proposer une synergie d’huiles végétales et de silicium pour le renforcement des ongles à appliquer deux fois par jour. Certains vernis naturels au silicium ne sont pas filmogènes, de cette façon, le vernis foncé laisse pénétrer l’huile soignante jusqu’à l’ongle. 

De préférence, utiliser un vernis le plus naturel possible, enrichi en silicium pour renforcer la plaque unguéale.  De couleur foncé afin qu’il isole l’ongle de la lumière du jour. Une des conséquences du Taxotère est de sensibiliser les ongles aux UV. 

Terminons par quelques  conseils avisés pour vous sentir encore mieux sur vos pieds, tels que le port de chaussures confortables, éviter les talons hauts, ne pas prendre des bains de pieds prolongés (surtout pas chauds), porter des chaussettes en coton, et si besoin des bas de contention sans couture qui peuvent blesser…